Des œufs effrayés

Vous êtes un grand débutant en cuisine ? Vous ne savez pas comment cuire un œuf ? Ne complexez pas : il faut bien commencer quelque part. L’important, c’est que vous soyez là. Dans cet article, vous allez apprendre les principales méthodes de cuisson de l’œuf : au plat, brouillé, poché… Elles n’auront bientôt plus de secrets pour vous ! Vous pourrez enfin vous venger de vos amis qui n’ont jamais cru en vos compétences culinaires. Chaque jour, ils se sont moqués… Ils vous ont même tagué publiquement sur cet article. Eh bien, organisez votre propre brunch pour leur clouer le bec à cette bande de scélérats. Un dernier conseil avant de passer à la suite : lisez bien jusqu’au bout… Une suprise attend les bons élèves en bas de l’article 🔽

Comment cuire les œufs, sans leur coquille

Prologue : comment casser un œuf

Les œufs sont utilisés dans de nombreuses préparations : les gâteaux, les cakes, les crêpes, etc. La technique de casse est donc importante à maîtriser pour les débutants en cuisine.

Pour ne pas faire tomber de coquille dans votre préparation, je vous conseille de taper le milieu de l’œuf sur une surface plane. La casse sera plus nette que sur le bord du saladier. Vous pouvez aussi utiliser un ustensile (couteau, cuillère…), comme sur ce GIF.

Comment casser un œuf avec un couteau

Un éclat est tombé dans le saladier ? Utilisez le restant de la coquille pour le récupérer : ce sera plus simple qu’avec vos doigts.

Les œufs au plat

C’est la méthode de cuisson la plus basique. Faites chauffer une poêle à feu moyen avec de la matière grasse (huile d’olive, beurre, etc.). Lorsqu’elle est bien chaude, cassez-y vos œufs. Laisser frire quelques minutes, jusqu’à ce que le blanc ait complétement figé.

Pour un résultat esthétique, vous pouvez utiliser une petite poêle individuelle ou des emporte-pièces bien graissés. Vous obtiendrez ainsi des œufs au bord net, comme sur cette photo :

L'assiette représente un visage : deux œufs au plat font office d'yeux, un brin de persil pour le nez et un morceau de poivron pour la bouche qui sourit.

Les œufs brouillés

Ce mode de cuisson est facile, mais il demande un peu plus de temps que les œufs au plat. Cassez les œufs dans un saladier ou un bol. Vous pouvez y ajouter un peu de lait ou de crème afin d’enrichir la préparation. Assaisonnez et fouettez bien le tout.

Faites chauffer une casserole ou une poêle à feu très doux avec la matière grasse de votre choix. Ajoutez les œufs battus et remuez continuellement jusqu’à épaississement. Les œufs doivent coaguler, mais rester bien crémeux.

Pour ajoutez du goût à vos oeufs brouillés, vous pouvez leur ajouter d’autres ingrédients, avant ou après la cuisson :

  • des herbes aromatiques : ciboulette, estragon, basilic, origan… ;
  • des épices : paprika, cumin, curry… ;
  • du fromage : feta, mozzarella, comté, mimolette (pour sa belle couleur orangée)… ;
  • de la charcuterie ou du poisson fumé : la truite est moins chère que le saumon ;
  • des légumes ou des champignons : poivrons, tomates, courgette, champignons de Paris, girolles, cèpes, etc.
Des œufs brouillés sur une tranche de pain de mie grillée.

L’omelette française et la frittata espagnole

L’omelette et la frittata sont cousines. Elles sont quelque peu différentes :

  • L’omelette française est traditionnellement servie pliée en deux. Elle se consomme de préférence baveuse au centre.
  • La frittata espagnole est présentée à plat : chacun se coupe une part, comme pour une quiche. Elle est cuite à cœur.

Comme les œufs brouillés, ces recettes peuvent se marier avec de nombreux ingrédients. Leur préparation est très simple :

  1. Faites chauffer une poêle à feu moyen avec de la matière grasse.
  2. Pendant ce temps, assaisonnez, puis fouettez les œufs dans un saladier.
  3. Ajoutez cette préparation à la poêle, ainsi que les ingrédients de votre choix (légumes, champignons, fromage…).
  4. Laissez cuire quelques minutes, jusqu’à ce que les bords soient bien fermes. Vous pouvez aussi vérifier la cuisson en soulevant légèrement le bord : si le dessous est doré, vous pouvez passer à l’étape suivante.
  5. Ici, la recette diverge :
    1. Pour l’omelette : pliez-la en deux. Laissez dorer encore quelques secondes, puis servez.
    2. Pour la frittata : vous pouvez :
      1. Soit, terminer la cuisson au four, sans la retourner : passez la poêle quelques minutes sous le gril du four. Vérifiez que le modèle soit compatible avec cette utilisation.
      2. Soit, la retourner pour cuire l’autre face, toujours sur la plaque de cuisson : placez une grande assiette sur la poêle, maintenez-la fermement, puis retournez la poêle d’un mouvement vif. Glissez ensuite la frittata de l’assiette à la poêle pour terminer sa cuisson. Lorsque le dessous est bien doré, vous pouvez la servir.

Les œufs cocotte

C’est le petit plat facile des soirs de flemme :

  1. Préchauffez le four à 160-180 °C en mode chaleur tournante.
  2. Déposez une cuillère de crème fraîche dans un ramequin individuel.
  3. Ajoutez les ingrédients de votre choix (fromage, olives, légumes séchés…).
  4. Cassez les œufs directement dessus.
  5. Placez les ramequins dans un plat à four.
  6. Versez de l’eau bouillante autours des ramequins, dans le plat.
  7. Cuire au four pendant une petite dizaine de minutes.

Vous venez de réaliser un bain-marie. Grâce à ce mode de cuisson, les œufs n’ont pas séché en surface. A la sortie du four, vous devriez obtenir un blanc figé et un jaune bien coulant. Servez avec une salade verte et des mouillettes de pain grillé.

Les œufs cocotte à l'italienne sont cuits. Le blanc est ferme, mais le jaune reste coulant. A accompagner de mouillettes et de salade.

Les œufs pochés

Cette méthode est souvent redoutée des cuisiniers débutants. Pourtant, il suffit d’une petite astuce toute bête pour réussir. L’Atelier de Roxane l’explique très simplement dans cette vidéo :

Illustration de la cuisson de l’œuf poché par L’Atelier de Roxane

Voici le récapitulatif écrit des étapes :

  1. Faites frémir de l’eau dans une casserole.
  2. Pendant qu’elle chauffe, cassez l’œuf dans un bol.
  3. Ensuite, mélangez vivement l’eau frémissante pour former un tourbillon.
  4. Versez l’œuf en une fois au centre du « vortex » et ne touchez plus à rien. Le blanc va s’enrouler autours du jaune, grâce au mouvement de l’eau.
  5. Patientez 3 minutes au maximum et égouttez délicatement l’œuf poché à l’aide d’une écumoire ou d’une cuillère.

L’œuf poché est associé à la recette des œufs Bénédicte (à la bénédictine, pour les intimes). Plus simplement, vous pouvez les servir sur des toasts à l’avocat, sur des blinis, sur une salade…

Un œuf poché se fait couper par un couteau. Du jaune coulant en sort.
Le jaune est irrésistiblement coulant

L’œuf nuage ou « cloud egg »

Grâce aux réseaux sociaux, le monde de l’œuf est en ébullition ! De nouvelles techniques voient le jour sur Internet. L’imagination n’est pas réservée qu’aux chefs de renom : les cuisiniers amateurs en ont aussi sous la coquille !

L’œuf nuage en est un parfait exemple. La recette a fait beaucoup de bruit sur les différents réseaux sociaux… et il y avait de quoi : les œufs nuages sont faciles à réaliser, mais tellement originaux à servir. Dans un brunch, ça change des préparations classiques. Si vous savez comment séparer les blancs des jaunes, la recette sera très facile pour vous :

  1. Préchauffez le four à 180 °C.
  2. Séparez les jaunes des blancs d’œuf. Les jaunes ne doivent pas éclater.
  3. Fouettez les blancs séparèment avec une pincée de sel.
  4. Formez autant de tas que vous avez de jaunes d’œuf sur une plaque de cuisson chemisée. Faites un petit trou au centre de chacun d’eux.
  5. Enfournez pour 8 minutes.
  6. Une fois dorés, sortez vos « nuages » et placez chaque jaune sur un tas.
  7. Passez au four pendant 3 minutes.

Voici la version de Marmiton :

Recette des œufs nuages par Marmiton

Si vous ne consommez pas de produits laitiers, pas de panique : la mozzarella est complétement facultative.

▶️ À lire : Quelles sont les meilleures boîtes de conservation alimentaire ?

Comment cuire un oeuf entier à l’eau bouillante

Le dilemme : commencer à cuire un œuf à l’eau froide VS à l’eau chaude

C’est l’un de ces éternels débats qui déchirent des familles entières : faut-il démarrer la cuisson à l’eau froide ou à l’eau chaude ?

Le départ à l’eau bouillante

C’est la technique la plus largement utilisée. L’œuf est plongé dans l’eau bouillante. La cuisson est rapide, mais la coquille est soumise à un gros choc thermique et physique (surtout si vous conservez vos œufs au frigo). L’œuf se fissure souvent…

Pour l’éviter, deux astuces simples existent :

  • Avant la cuisson, laissez vos oeufs au moins 30 minutes à température ambiante.
  • Ajouter du vinaigre blanc dans l’eau de cuisson.

Le départ à l’eau froide

Cette technique de cuisson pallie le principal inconvénient du départ à l’eau bouillante : l’oeuf monte lentement en température, ce qui évite le choc thermique. La coquille a donc moins tendance à se fissurer.

Néanmoins, je trouve que la cuisson de l’œuf est moins précise, car elle dépend de deux facteurs :

  • la température de l’eau au départ ;
  • le temps de chauffage de la plaque de cuisson.

Avec l’expérience, vous saurez déterminer le temps idéal pour obtenir la cuisson parfaite.

L’œuf à la coque

C’est la cuisson la plus rapide. Le blanc a presque complètement coagulé, tandis que le jaune est cru. Il est très difficile de d’écaler (d’éplucher) l’œuf sous cette forme. C’est pourquoi, on le sert entier dans un coquetier individuel. On casse le haut avec sa cuillère et on y trempe généreusement des mouillettes de pain grillé.

Cuisez l’œuf pendant 3 minutes si la cuisson se fait à l’eau bouillante. Pour un départ à l’eau froide, stoppez la cuisson dès que l’eau se met à bouillir.

Un œuf à la coque présenté dans un coquetier, accompagné de mouillettes de pain grillé.

L’œuf mollet

La cuisson intermédiaire s’appelle « mollet ». Le blanc étant parfaitement cuit, la coquille peut être retirée. Faites-le délicatement : l’œuf est encore fragile à ce stade. Vous pouvez utiliser ce mode de cuisson pour agrémenter des salades, des toasts, etc.

Comptez 5 à 6 minutes de cuisson avec un départ à l’eau chaude. Si vous préférez la technique à l’eau froide, sortez l’œuf 3 minutes après le début de l’ébullition.

Photo d'un œuf mollet coupé en 2 : le blanc est ferme et le jaune est coulant

L’œuf cuit dur

Idéale pour les sandwichs et les œufs mimosa, c’est la cuisson la plus longue. Avec un départ à l’eau chaude, elle vous prendra 9 à 11 minutes. Le temps dépend principalement du calibre de vos œufs. Dans tous les cas, ne dépassez pas les 12 minutes, sous peine de voir apparaître un cercle noir, signe de surcuisson. Pour un départ à l’eau froide, comptez 7 à 10 minutes, dès l’ébullition.

Un œuf cuit dur et coupé en deux : le blanc et le jaune sont fermes.

▶️ Cet article pourrait vous intéresser : Comment gagner du temps en cuisine ?

L’antisèche des bons élèves : rappel des temps de cuisson 🤫

Si vous lisez ces lignes, vous faites partie des bons élèves… la crème de la crème des apprentis cuisiniers. Pour vous remercier, vous allez avoir droit au sacrosaint : l’antisèche de cuisine, fournie par la prof !

Vous avez peur de ne plus vous rappeler des temps de cuisson ? Vous pouvez télécharger et imprimer le tableau qui suit. Affichez-le sur le frigo pour ne pas vous tromper. Personne ne remarquera cette antisèche 🤫 J’ai laissé une case vide : vous pouvez la remplir avec votre temps de cuisson idéal.

J’ai volontairement fait l’impasse sur la recette de l’œuf parfait. Sa cuisson est beaucoup plus longue et technique que les préparations basiques destinées aux débutants. Si vous voulez tout savoir de l’œuf, sachez qu’un site canadien lui est totalement dédié.

Dans un groupe, il y a toujours « LA » personne qui ne sait rien cuisiner… même pas les pâtes. Vous reconnaissez cet individu ? Partagez-lui cet article, ça lui fera plaisir 😉 ! Peut-être qu’un jour, il vous invitera pour un brunch… Qui sait ?

✍️ Julie AVRIL, Créatrice du blog Petits Plats Faciles et Rédactrice Web SEO

Vous ❤️ ce contenu ? Vous êtes libre de le partager...