Des salades conservées dans des boîtes de conservation alimentaire en verre

Les boîtes de conservation alimentaire sont très pratiques. Elles sont bien utiles pour le transport, le stockage des aliments, le réchauffage au four à micro-ondes, etc. Dans le frigo ou le congélateur, elles permettent de conserver les restes de nourriture sans avoir recours au film plastique. Les adeptes des épiceries zéro-déchets les apprécient particulièrement : elles sont très pratiques pour transporter les aliments vendus en vrac. Mais alors, quelle boîte alimentaire choisir : en plastique, en inox ou en verre ? Ces matières sont-elles dangereuses pour la santé ? Lisez la suite : vous aurez la réponse à vos questions, mais plus encore… Nous verrons ensemble que certains modèles sont bien plus sophistiqués que nos tupperwares classiques.

Le choix de la matière des boîtes de conservation hermétiques

Le plastique : léger et économique à l’achat

Pas cher, léger et transparent, le plastique semble avoir tout pour plaire. Néanmoins, de nombreuses études scientifiques prouvent que les composés chimiques du plastique ont la capacité de migrer vers les aliments. Le plus connu est le BPA. En 2007, une étude hispano-américaine montre les effets de l’exposition humaine au bisphénol A. En France, le BPA est interdit dans la composition des contenants alimentaires depuis 2015. Hélas, ce perturbateur endocrinien n’est pas le seul à éviter : une étude espagnole de 2021 détermine 60 substances migrantes contenues dans les matières plastiques.

Si vous souhaitez utiliser des contenants en plastique, vérifiez qu’ils soient bien destinés à l’usage alimentaire. Évitez de le faire chauffer au micro-ondes. Outre sa toxicité, le plastique a d’autres points négatifs :

  • Il se salit facilement.
  • Il conserve les odeurs.
  • Le plastique se déforme rapidement, notamment avec les écarts de températures.
  • Il n’est pas écologique : le plastique n’est pas recyclable à 100 %. De plus, il faut jeter les boîtes au bout de quelques mois d’utilisation. En effet, les bactéries ont tendance à proliférer sur les matériaux plastiques, ce qui représente un danger sanitaire à moyen terme. Malgré le faible investissement de départ, l’achat de boîtes en plastique n’est donc pas une solution économique sur le long terme.

Vous possédez des boîtes en plastique qui ne sont plus utilisables pour le stockage alimentaire ? Ne les jetez surtout pas : vous pouvez y ranger les petits objets qui traînent, comme les vis, les clous, les boutons, les pelotes de laines, les bobines de fil de couture, etc.

Le verre : sain, polyvalent et écologique

Transparente comme sa cousine en plastique, la boîte de conservation en verre n’est pas toxique. Cette matière est utilisée depuis des milliers d’années. De ce fait, il n’y a pas d’additif nocif. Le verre a de nombreux avantages par rapport au plastique :

  • Le verre est neutre : il n’altère pas les saveurs des aliments.
  • On peut le recycler à l’infini.
  • Il ne se déforme pas avec la chaleur ou le froid.
  • Il est pratique à nettoyer : finies les odeurs et les graisses persistantes.

Hélas, il souffre de 2 inconvénients majeurs : il est lourd et facile à briser en cas de maladresse… Sachez que les modèles en verre borosilicate sont plus robustes que le verre classique. Certains modèles peuvent même passer au four, au micro-ondes et au congélateur.

Les lecteurs qui lisent cet article ont aussi lu :  Les « bébés Coca » : triste histoire d'un fléau moderne

Les boîtes de conservation en verre sont plus chères à l’achat, mais beaucoup plus durables. Elles sont particulièrement indiquées pour le stockage alimentaire domestique. En effet, elles sont trop lourdes pour les sorties pique-niques…

L’inox : les avantages du verre et du plastique, sans les inconvénients

Beaucoup moins connues, les boîtes alimentaires en acier inoxydable sont pourtant des concurrentes de choc. Elles combinent tous les avantages du verre et du plastique… sans leurs inconvénients. Elles sont :

  • légères,
  • recyclables à l’infini,
  • sans danger pour la santé,
  • résistantes aux chutes,
  • durables dans le temps,
  • faciles à nettoyer,
  • étanches,
  • hermétiques.

Aussi, certains modèles peuvent passer au four, au congélateur, au lave-vaisselle ou au micro-ondes. Attention, lisez bien l’étiquette et regardez attentivement les pictogrammes. En effet, l’inox ne doit surtout pas être mis au four à micro-ondes s’il n’a pas été conçu pour cet usage : vous risqueriez de déclencher un feu d’artifice dans votre cuisine !

Bien sûr, nul n’est parfait : il n’est pas transparent. Ses parois opaques ne permettent pas de voir ce qu’il y a à l’intérieur : vous devrez donc étiqueter votre boîte pour avoir une meilleure visibilité de vos stocks. La boîte en acier inoxydable sera parfaite pour transporter vos déjeuners.

Les boîtes de conservation alimentaire techniques

Nous venons de passer en revue les principaux matériaux utilisés. Que ce soit une boîte alimentaire classique, sous vide ou isotherme, je vous recommande de bien vérifier le joint en silicone avant l’achat. Il doit être de qualité pour éviter les soucis de renversement au cours des transports. Votre boîte de conservation doit être étanche et hermétique. De même, assurez-vous de la qualité de la fermeture du couvercle.

La boîte de conservation sous vide

Grâce à une pompe de mise sous vide manuelle ou électrique, l’air intérieur est complètement évacué. Ce processus ralentit la vitesse de prolifération des micro-organismes. La mise sous vide évite également l’oxydation des aliments. Les avocats, pommes de terre crues, bananes, etc. auront moins tendance à noircir.

Grâce à la boîte de conservation sous vide, vous pouvez conserver plus longtemps les viandes, poissons, légumes et autres préparations cuisinées. Ainsi, elle permet d’éviter le gaspillage alimentaire.

Son utilisation nécessite un petit investissement de départ, car il faut préalablement acheter la pompe de mise sous vide compatible. Néanmoins, vos aliments seront frais pour longtemps, ce qui évite de jeter votre argent… à la poubelle.

Vous pouvez l’utiliser pour la réfrigération, la congélation, mais aussi pour le stockage des aliments secs, comme les céréales, les pâtes, les noix et même le pain. La boîte sous vide les préserve de l’humidité. Le temps de conservation des aliments mis sous vide est grandement amélioré.

La boîte alimentaire isotherme

En acier inoxydable, le fonctionnement de la boîte isotherme est identique à celui du thermos : leur double paroi permet de conserver la température interne. Vos repas chauds ou froids le seront pour longtemps… Pratique pour emporter ses repas à l’extérieur. Vous ne craindrez plus pour la fraîcheur de votre wrap thon-mayonnaise qui vous attend au fond de votre sac.

Attention, toutes les boîtes de conservation en inox ne sont pas isothermes. Vérifiez la mention sur l’emballage avant de l’acheter.

Ce qu’il faut retenir

Chaque type de boîte de conservation alimentaire a ses avantages et ses inconvénients. Choisissez en fonction de votre usage et de vos préférences. Pour vous y retrouver, voici un tableau récapitulatif de l’article :

J’espère que ce guide vous aura aidé à faire votre choix parmi toutes les offres disponibles sur le marché. Ce contenu vous a plu ? Vous cherchez des astuces culinaires ? Alors, je vous invite à lire cet article qui vous explique comment gagner du temps en cuisine

✍️ Julie AVRIL, Créatrice du blog Petits Plats Faciles et Rédactrice Web SEO

Vous ❤️ ce contenu ? Vous êtes libre de le partager...