Les bienfaits santé de la cuisson à la vapeur ne sont plus à démontrer. Elle préserve les nutriments, les vitamines et les minéraux des aliments sensibles à la chaleur. En plus des qualités nutritionnelles, la vapeur douce permet de conserver la texture et la saveur de vos poissons, légumes, volailles. Vous n’avez pas de cuit-vapeur ? Vous hésitez à vous l’offrir ? En réalité, vous constaterez vite que vous avez déjà de quoi cuire vos aliments à la vapeur. Nous allons voir ensemble 6 techniques de cuisson à la vapeur, avec ou sans cuiseur vapeur électrique.

Le principe de la cuisson à la vapeur, présenté par la chaîne Sikana

1 – Au cuiseur vapeur électrique : cuire sur de multiples plateaux

Le cuit-vapeur électrique est très facile d’utilisation. Il a l’avantage de fonctionner avec une minuterie. Vous pourrez ainsi contrôler le temps de cuisson adéquat. Certains modèles plus évolués proposent en plus des programmes : vous versez un fond d’eau dans le contenant du bas, vous sélectionnez le type d’aliment… et vous voilà parti pour une cuisson optimale.

Le principal intérêt reste ses multiples plateaux à empiler. Vous pouvez ainsi cuisiner un repas complet sans perdre de temps. Déposez les ingrédients les plus longs à cuire en bas. Ils seront les plus exposés à la chaleur. À l’inverse, les aliments fragiles, comme le poisson, devront être placés en haut.

Maintenant, est-il nécessaire d’investir dans un ustensile dédié à la cuisson vapeur ? Je pense que si vous comptez cuisiner quotidiennement de cette façon, c’est un achat qui pourrait être utile. Lors de mes recherches, les modèles d’entrée de gamme coûtaient aux alentours de 30 €. Si l’utilisation est plus exceptionnelle, je vous conseille plutôt de pratiquer les techniques de cuisson qui suivent…

2 – Au couscoussier : un ustensile qui peut vous servir au quotidien

Comme son nom l’indique, le couscoussier permet de cuisiner un couscous traditionnel. Il est constitué de deux parties : une marmite et un compartiment percé, plus petit, surmonté d’un couvercle. La sauce est cuite dans le compartiment inférieur, tandis que la semoule est placée en haut. Elle peut ainsi cuire, grâce à la vapeur dégagée par la sauce.

Néanmoins, saviez-vous qu’il était possible d’utiliser votre couscoussier pour cuire d’autres aliments à la vapeur ? Il suffit de verser un peu d’eau au fond de la marmite et de disposer vos aliments dans la partie supérieure de l’ustensile. Posez le couvercle et cuisez directement sur une plaque de cuisson.

3 – À la casserole : une cuisson à la vapeur facile

Vous avez une casserole, un couvercle et une passoire en silicone ou en métal ? Bonne nouvelle : vous possédez tout ce dont vous avez besoin pour cuire sainement vos aliments à la vapeur. Vous pouvez aussi utiliser des paniers vapeur en bambou. Ces derniers sont souvent utilisés dans la cuisine traditionnelle chinoise pour cuire des raviolis. Pour éviter que vos ingrédients ne collent, vous pouvez huiler légèrement le fond du panier.

La cuisson est simple : d’abord, vous mettez un fond d’eau dans votre casserole, puis vous y placez la passoire ou les paniers (ces derniers sont empilables). Placez sur le feu et fermez avec un couvercle adapté. Si les hanses de la passoire dépassent, ce n’est pas très grave : il faudra simplement allonger le temps de cuisson.

4 – À l’autocuiseur : cuire à la vapeur en un temps record

La cocotte-minute permet de gagner un temps considérable en cuisine. La cuisson à la vapeur n’y fait pas exception. Il suffit d’acheter un accessoire compatible avec votre modèle d’autocuiseur. Pour la cuisson, procédez de la même façon que pour les techniques précédentes. Suivez toujours les recommandations d’utilisation du fabricant : la haute pression contenue dans la cocotte-minute peut faire des dégâts !

Enfin, l’autocuiseur permet de diviser les temps de cuisson par deux : une économie de temps et d’énergie !

⏩ À lire aussi : Comment faire des économies d’énergie en cuisine ?

5 – Au micro-ondes : une astuce pour les kitchenettes

Les étudiants habitant en studio n’ont pas souvent la chance de profiter d’une grande cuisine. Dans une kitchenette, difficile de trouver la place pour stocker des ustensiles de cuisson. Toutefois, une solution existe : acheter un accessoire qui permet de cuire à la vapeur… au micro-ondes !

Ces accessoires sont maintenant faciles d’accès : on en trouve facilement sur internet. Pour votre sécurité, choisissez un site de confiance. La plupart des modèles sont constitués de silicone ou de plastique. Je vous conseille le premier, par rapport au second. Dans un article précédent, je vous ai déjà déconseillé de mettre vos boîtes en plastique au micro-ondes…

⏩ Pourquoi ne faut-il pas mettre de plastique au micro-ondes ? Lisez mon article sur le choix des boîtes de conservation alimentaire.

6 – Au robot cuiseur : une fonction supplémentaire

La plupart des robots cuiseurs permettent une cuisson à la vapeur. C’est le cas pour le Cooking Chef, le Thermomix ou le Cookeo, par exemple. Pour certains, l’accessoire vapeur est compris avec le robot. Pour d’autres, il faudra acheter l’accessoire adéquat.

Si vous avez déjà un robot cuiseur multifonction à la maison, je trouve cet achat intéressant. Cela évite de s’encombrer avec un cuiseur vapeur supplémentaire. En plus, si vous souhaitez cuire des aliments à la vapeur, vous libérez une plaque de cuisson qui pourra servir à autre chose.

Vous voyez, la cuisson à la vapeur est facile et accessible à tous. À vous les cuissons saines, sans matières grasses… mais délicieuses. Jouez avec les épices, les aromates et les condiments. Vous découvrirez vite de nouvelles saveurs. Vos volailles et vos poissons n’auront jamais été aussi tendres et savoureux ! Vous avez déjà essayé la cuisson à la vapeur ? Avez-vous d’autres astuces ? Partagez-les dans les commentaires ⏬

⏩ Vous êtes débutant en cuisine ? Découvrez tous nos conseils pour apprendre les techniques de base.

Vous ❤️ ce contenu ? Vous êtes libre de le partager...